Exposition nature

Une nouvelle exposition début intitulée "De près, au loin...Le paysage au point de perception" qui met en avant les artistes Paul Iratzoquy-, Jean Lafforgue, Chloé Mossessian et Armand Petitjean avec des œuvres sur le thème de la nature.
Medias
Date(s) et heure(s)

Du 01/03/2024 au 12/05/2024 de 14:00 à 18:00

Tarifs
Tarifs

Gratuit : 0,00 €

Informations

Descriptif général :
Une nouvelle exposition début intitulée "De près, au loin...Le paysage au point de perception" qui met en avant les artistes Paul Iratzoquy-, Jean Lafforgue, Chloé Mossessian et Armand Petitjean avec des œuvres sur le thème de la nature.

Détails complémentaires :
Des paysages intérieurs d'Armand Petitjean à la géohistoire des lieux de l'artiste cinéaste et plasticienne Chloé Mossessian, une première introspection du thème se dévoile autour de l'appropriation de la nature par l'artiste. Un thème devenu genre en soi depuis le XVIème siècle.
Armand Petitjean « aime la géométrie des champs, la métaphysique des ombres, les signes des arbres, les mouvements du végétal et du minéral, les subtilités de la lumière, la métamorphose éternelle des nuages »...Il exalte le silence d'un geste d'énergie, dessinant ainsi une sorte de réalité parallèle et intérieure.
Chloé Mossessian, rejoue cette acuité de l'œil dans des courts-métrages mettant en scène notre propre perception mouvante de la nature soulignant ainsi son immanence en même temps que sa résonance et les métamorphoses qu'elle génère.
Les propos d'Anne-Frédérique Fer pourraient tout autant s'appliquer à deux démarches techniquement opposées mais fondamentalement liées : « En s'appropriant le paysage (les artistes), dans un jeu de dialogue, dans un mouvement de l'image fixe et de l'image en mouvement, nous interrogent sur notre propension à observer, à regarder. Là où il ne semble rien se passer, il y a tout à voir. »
Encore, si la nature ne nous appartient pas, si elle est en face de nous, elle est une « compagne d'existence » au sens où l'entendait Van Gogh, dans le paroxysme de la solitude éprouvée. La nature, comme une muse d'atelier... Comment ne pas s'émouvoir de la proximité qu'entretiendra Jean Lafforgue avec elle, fantasmant les lointains sommets de son point de vue si marqué.
Paul Iratzoquy en fait un sujet d'exploration en focal. Ses toiles révèlent l'inaccessibilité de paysages de montagnes auxquels répondent des grossissements frémissants, comme des souffles bouillonnants. Une interaction perceptive se dessine encore dans une approche classique, voire topographique qui se heurte à la pression atmosphérique de la rétine. Le pyrénéisme ne s'est pas arrêté à l'ébauche de ses pionniers. Dans ce premier parcours, quelle que soit la génération des artistes, aucun n'ose désormais dévêtir la nature de son frémissement.

Localisation
Coordonnées
La Minoterie
22 Chemin de la Minoterie
64800 NAY
GPS : 43.17439, -0.257

Itinéraire