Terroir

Races anciennes

Le Pays de Nay comprend de très beaux pâturages ainsi que des estives aux herbes tendres et grasses permettant des élevages de grande qualité. Que les bêtes soient élevées pour leur lait ou pour leur viande, le côté exceptionnel des variétés locales a depuis longtemps été reconnu et protégé par des races élevées en Béarn et Bigorre.

Les races bovines rustiques

La « Béarnaise » est une race principalement utilisée pour la production laitière. Le lait est utilisé en grande partie pour la production d’un fromage mixte vache-brebis. Il existe ensuite l’ancienne race « Blonde des Pyrénées », aujourd’hui appelée « Blonde d’Aquitaine ». C’est une race à viande trapue, à la musculature puissante et rebondie. Créée génétiquement avec plusieurs rameaux de vaches dans les années 1970, elle est très bien adaptée pour la marche en montagne, ce sont des animaux vifs, particulièrement à l’aise sur des terrains accidentés. Enfin, il existe la « Gasconne », c’est une race mixte, qui est utilisée à la fois pour la production laitière, mais aussi comme race à viande.

Sur le Pays de Nay, des passionnés élèvent ces races bovines rustiques et produisent cette viande de qualité supérieure.

Les chèvres pyrénéennes

Cette race était au bord de l’extinction il y a encore une trentaine d’années, mais grâce à l’action d’éleveurs passionnés sur tout le territoire français, les effectifs augmentent de nouveau. Son adaptation au milieu montagnard est parfaitement évidente. Qu’elles soient noires, blanches ou marrons, il est certain qu’elles ne manquent pas de charme avec leur robe à poil long. On dit qu’elles sont d’humeur belliqueuse et elles illustrent parfaitement le célèbre dicton béarnais « Toque si gauses » (touches-y si tu l’oses !).

Sur le Pays de Nay, c’est à la ferme Lahilhanne, à Saint Abit, que l’on découvre la race ancienne des Chèvres pyrénéennes : un troupeau conservatoire de cette rare unique y est élevé au cœur de bâtiments traditionnels qui datent des XVIIème et XVIIIème siècles.

Les porcs noirs

Parmi les différentes races de porc en France, il existe six races dites rustiques ou locales qui sont des races anciennes régionales.
Dans le sud-ouest, la race gasconne, se caractérise par une robe noire à poils longs. Aussi appelée « Porc Gascon », cette race est exploitée par un réseau de petits éleveurs locaux, dont la Ferme Sallanabe à Saint Abit, qui fait partie du réseau des fermes pédagogiques de l’Arroundade.
Cette race rustique et vigoureuse est élevée en plein air et sur la durée et les animaux ont une vitesse de croissance lente. Calmes, dociles, ce sont des animaux facile à élever qui se nourrissent d’une alimentation très variée.