Visites et découvertes

La route du fer dans les Pyrénées

La Route du Fer dans les Pyrénées, un itinéraire culturel européen labélisé qui traverse le Pays de Nay. Les Itinéraires culturels du Conseil de l’Europe sont une invitation à voyager et à découvrir le patrimoine riche et diversifié de l’Europe, en promouvant le rapprochement de personnes sur des lieux d’histoire et de patrimoine. Ils portent les valeurs du Conseil de l’Europe : droits de l’homme, diversité culturelle, dialogue interculturel et échanges mutuels transfrontaliers.

Le réseau de collaboration dont fait partie la Communauté de communes du Pays de Nay, regroupe cinq régions et près de 26 sites institutionnels, associatifs ou d’entreprises. Il a pour objectif de mettre en œuvre des activités et des projets novateurs portant sur plusieurs domaines d’actions prioritaires : la coopération en matière de recherche et de développement ; la valorisation de la mémoire, de l’histoire et du patrimoine européen ; les échanges éducatifs et culturels pour les jeunes européens ; la culture contemporaine et la pratique artistique, ainsi que le tourisme culturel et le développement durable.

Selon les territoires, ce patrimoine industriel est immortalisé par un lieu, une usine, un savoir-faire. Contrairement aux contrées nord-européennes qui ont adopté le procédé indirect et les haut-fourneaux, les Pyrénées et d’autres territoires du sud sont restés fidèles au système direct par lequel on obtenait le fer du minerai en une seule opération sans passer par le stade de la fonte.
Les Pyrénées sont donc une région riche en minerai de fer, avec une longue tradition sidérurgique. Cette activité, source de richesse économique, nous a légué de nombreux témoignages et les exploitations forestières, minières et les bâtiments de transformation ont laissé une empreinte profonde à la fois dans le paysage et dans le tissu urbain du massif. Qu’il s’agisse de mines, de forges, de circuits touristiques ou d’ateliers d’artisanat.
A ce titre, les actions prioritaires que les membres de cet itinéraire ont souhaité mettre en œuvre, dans une volonté de communication et de mise en tourisme furent de concevoir une exposition itinérante présentant chacun des sites et des offres constituant cette route, ainsi qu’un site internet dédié à l’itinéraire et un dépliant de présentation commun et charté graphiquement.

A l’échelle du Pays de Nay, on peut identifier et cartographier une route du fer et du métal qui retrace les différentes activités industrielles qui ont joué un rôle important sur le territoire.  L’extraction de minerai est avérée dès l’Antiquité, avec des exploitations sporadiques allant jusqu’aux années 1962 par exemple. Une fois la matière première extraite, il faut en récupérer le métal pur, puis le façonner afin de pouvoir l’utiliser à souhait.


Parmi ces exploitations emblématiques, on retrouve :
-    Les mines de Baburet à Ferrières et à Louvie-Soubiron,
-    La forge et le château d’Angosse à Arthez d’Asson,
-    Le chemin des forges et les cloutiers de Capbis,
-    La sidérurgie médiévale et le château à Asson,
-    Le martinet à Igon,
-    La voie de chemin de fer et passerelle de Baburet sur le Gave à Nay,
-    Le terminal de Baburet et l’usine Milhet à Coarraze,
-    Les sonnailles à Nay et Bourdettes,
-    La forge à Arros-de-Nay,
-    Le pôle aéronautique de Safran à Bordes.


Depuis 2012, la communauté de communes développe un schéma d’actions de valorisation de cette histoire et de ces savoir-faire qui passe notamment par, la mise en place de sentiers de découverte patrimoine sur la thématique industrielle et accessible toute l’année.
Un travail de collaboration avec les associations locales dédiées à la mise en public et transmission de ce passé commun ; parfois même avec les habitants en vue de collecter la mémoire qu’il reste de cette histoire.